Les vêtements et les tissus imprégnés d’insecticide

L’imprégnation de vêtements et de tissus (rideaux, couvertures, draps, bâches de polyéthylène, bandes de papier ou de plastique, tentes) avec des produits insecticides (deltaméthrine, perméthrine,  métofluthrine) ou répulsifs est une pratique déjà ancienne qui a évolué au gré des évolutions techniques, améliorant notamment la persistance et la résistance au lavage et aux UV.

Le recours aux vêtements pré-imprégnés à la perméthrine, si possible à la fabrication, sera plutôt recommandé aux personnes très exposées (militaires, forestiers, chasseurs, pêcheurs, voyageurs), en particulier dans les régions où les maladies vectorielles sont endémiques. Ces vêtements seront utilisés en complément d’un répulsif cutané sur les parties découvertes et ne doivent pas remplacer pour le sommeil une moustiquaire imprégnée.

   
© EID MED / 2013